BeInMedia

Latest news on politics, business, lifestyle, sports and more from Europe and the world at BeInMedia.top

L’Onu annonce une reprise des inspections de navires de céréales ukrainiennes


Photo d’archives des navires transportant des céréales en provenance des ports ukrainiens de la mer Noire. /Photo prise le 31 octobre 2022 à Istanbul, Turquie/REUTERS/Umit Bektas

 

KYIV/ISTANBUL (Reuters) – Les inspections de navires transportant des céréales en provenance des ports ukrainiens de la mer Noire ont repris dans le détroit du Bosphore après deux jours de pourparlers, a annoncé mercredi une porte-parole du centre de coordination conjoint (JCC) de l’Onu à Istanbul.

Les deux pays ont accepté l’inclusion de nouveaux navires dans cet accord et les “équipes d’inspection sont déjà à l’oeuvre”, a dit Ismini Palla.

Le vice-Premier ministre ukrainien Oleksandr Koubrakov a pour sa part écrit sur Facebook (NASDAQ:META) que “les inspections de navires sont en train de reprendre malgré les tentatives de (la Fédération de Russie) d’entraver l’accord”.

Oleksandr Koubrakov se trouve en Turquie pour discuter de l’avenir de l’Initiative céréalière de la mer Noire, un accord conclu en juillet entre l’Ukraine et la Russie sous médiation turque et onusienne. Cette initiative vise à permettre les exportations de produits agricoles ukrainiens et russes malgré l’invasion russe de l’Ukraine, dans le but d’éviter une crise alimentaire mondiale.

La Russie a dit avoir accepté une prolongation de cet accord jusqu’au 18 mai seulement. L’Ukraine et l’Onu considèrent que l’accord sera encore valable 60 jours après cette date et elles souhaitent parvenir à un compromis en ce sens avec Moscou.

D’après Kyiv, les inspecteurs russes ont récemment commencé à bloquer le passage des navires censés transporter les céréales en provenance des ports ukrainiens.

Le ministre ukrainien de l’Agriculture, Mykola Solsky, a déclaré mercredi que la Russie s’efforçait de compliquer la situation de l’Ukraine au moment où la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie bloquent les importations de céréales et de produits agricoles ukrainiens pour préserver leurs propres agriculteurs.

“A l’évidence, les Russes n’ont pas pu s’empêcher de tirer profit de ces nuances aux frontières occidentales (de l’Ukraine)”, a-t-il dit à des journalistes.

Cité par l’agence de presse RIA, le ministère russe de l’Agriculture a pour sa part déclaré que l’Ukraine et les Nations unies compliquaient les inspections de navires.

L’Ukraine et la Pologne sont parvenues mardi à un accord sur une reprise du transit des céréales ukrainiennes via le territoire polonais à partir de vendredi. La Pologne comme la Hongrie et la Slovaquie maintiennent toutefois une interdiction d’importer des céréales ukrainiennes pour leur marché intérieur.

(Rédigé par Max Hunder et Pavel Polityuk à Kyiv et Omer Berberoglu, Huseyin Hayatsever et Ali Kucukgocmen à Istanbul, version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

Source

LEAVE A RESPONSE

Your email address will not be published. Required fields are marked *